Ces jours derniers, les Etats-Unis ont vécu une intense période de manifestations. La raison: une loi est en train d’être débattue au Parlement sur l’immigration clandestine. Dans de nombreux lycées et universités, des étudiants, pour la plupart d’origine hispanique et parents à des degrés divers d’immigrants illégaux, ont manifesté pour influencer les politiques…
Il faut savoir qu’il y a aux Etats-Unis au minimum 8 millions d’immigrés, le chiffre que j’ai entendu le plus régulièrement étant 13 millions sur une population de pres de 300 millions de personnes. Difficile de savoir si c’est un chiffre important ou pas. Si on compare à l’Europe, où il n’y aurait que 3 millions d'”illégaux”, c’est énorme, et cela met en perspective les discours entendus de nombreuses fois en France sur “les frontières passoires” et autres “invasions par les pays du sud”… De deux choses l’une alors: la politique européenne de controle des frontières ne serait donc pas si inutile que ça, ou bien la fameuse efficacité américaine serait à remettre en cause… En tout cas, heureusement qu’ils n’ont qu’une seule frontière à garder!!!
Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas parfaitement bien compris qui était pour quoi: les républicains semblent être divisés, Bush va dans sa propre direction et les démocrates sont inaudibles!!
Mais j’ai bien compris que l’enjeux était de savoir si l’on allait donner ou non un statut aux travailleurs illégaux,(une proposition de Bush) et si l’ont devait accentuer l’arsenal repressif, notamment en poursuivant les citoyens qui aideraient des clandestins.
Pour simplifier, la moitié des conservateurs veulent donner un staut aux “undocumented workers” parce qu’ils participent à l’économie, occupant de postes faiblement payés qu’aucun autre américain ne voudrait remplir et augmentent donc la compétitivité de l’entreprise USA (notamment dans l’agriculture, et tout particulièrement en Californie). Les conservateurs proches de ces patrons ne veulent pas qu’ils perdent une main d’oeuvre à bas prix (mais attention, on leur donne un statut, mais il faudra qu’ils continuent à travailler pour pas cher!). Les autres ressemblent plus à notre droite traditionnelle: ils n’ont pas le droit d’être là, pourquoi les recompenser alors qu’ils ont enfreint la loi? C’est donner un prime à la fraude au détriment de ceux qui suivent les démarches reglementaires… En parlant de fraude, il semblerait bien que ce soit un sport national: tous ces immigrés ont un (faux) numero de sécurité sociale (que je ne peux pas avoir pour moi d’ailleurs!) ont un (faux) permis de conduire, et bcp auraient un compte en banque!
Ce qui m’a le plus étonné dans tout ça, c’est la part prise par les aspects économiques de l’immigration clandestine: cet angle de vue prime sur tous les autres! Pour preuve, l’argument le plus tordu (quoique?) que j’ai entendu: l’immigration clandestine est un fardeau pour les USA car, certes les illégaux travaillent à bas prix pour le bien de certaines entreprises, mais ils coûtent à la collectivité car leur enfants vont à l’école, sont éduqués aux frais du contribuable, sont soignés aux frais du contribuables mais ne paient pas d’impots. Par conséquent, c’est une solidarité à l’envers où les américains payent pour que les société puissent faire des profits!!!
Immigration clandestine

Advertisements